Anne et Florian, nos deux globe-trotters traquant les dernières solutions anti-gaspillage alimentaire en Afrique, sont venus témoigner de leur expérience auprès des salariés EcoAct.

317 jours de voyage, 44 800 kms parcourus, 99 acteurs innovants rencontrés… De retour en France, Anne et Florian ont organisé une exposition de photos et font le bilan de cette aventure.

« L’objectif de notre projet en Afrique était de sortir de notre quotidien, rencontrer les porteurs de solutions qui travaillent chaque jour à innover pour augmenter l’accès aux informations, promouvoir une agriculture durable, réduire le gaspillage alimentaire… et pour nous confronter à la réalité du terrain. Une fois sur place, on se rend compte qu’il est assez aisé de rencontrer ces porteurs de projet dans les villes, d’échanger avec les responsables au siège des ONG ou des entreprises. L’accueil est toujours très chaleureux et tous ces gens sont ravis de présenter leur projet, de raconter leur histoire, de partager leurs idéaux… Mais il est beaucoup plus compliqué de s’inviter dans les villages, loin des réseaux connectés, d’aller réellement sur le terrain rencontrer les « petites mains », les bénéficiaires des projets et, finalement, ceux qui en sont le cœur.

Le partenariat avec EcoAct nous a permis de pousser ces barrières et d’aller à la rencontre des acteurs quotidiens. Le projet Wonderbag que nous avons visité à Durban, nous a amené dans les bureaux de la start-up, à la rencontre des responsables de Wonderbag, mais aussi dans l’usine de production où travaillent les 35 salariés qui fabriquent ces sacs pour le monde entier. Et surtout, nous a permis de discuter et de partager un moment avec des bénéficiaires, un groupe de femmes pleines de vie et d’énergie, au milieu des splendides collines de la banlieue de Durban. Une des très belles expériences de notre périple ! » raconte Florian.

EcoAct est très heureux d’avoir également soutenu cette initiative par la compensation des émissions de gaz à effet de serre incompressibles résultant de cette aventure, la rendant ainsi neutre en carbone. Après avoir dressé le Bilan Carbone® du voyage, 23 téqCO2 (tonnes équivalent CO2) ont été compensées par EcoAct.

Merci l’équipe YesFoodCan !