fr uk br

EcoAct réalise le PCET du Conseil général du Morbihan

morbilhan L'équipe d'EcoAct a accompagné la direction des Territoires du Conseil Général du Morbihan afin de réaliser le PCET Interne de la collectivité. Cette mission était composée de deux grandes phases : une première phase de diagnostic avec la réalisation du Bilan Carbone@ des services et du patrimoine et une seconde phase de construction d'un plan d'actions adapté aux problématiques de la collectivité.
La définition du plan d'actions s'est appuyée sur des ateliers de concertation avec l'ensemble des services de la collectivité. Cette approche a permis de répondre aux éléments structurants d'une démarche de développe durable, à savoir la participation des acteurs et une approche transversale de la problématique Energie-Climat.
Le processus de co-construction du plan d'actions a abouti à un programme de 45 actions pour réduire l'empreinte carbone de la collectivité départementale sur la période de 2013-2017. Les 4 grands axes du PCET portent sur la réduction de l'impact des déplacements de personnes (transports scolaires, interurbains et maritimes, déplacements des agents,...), sur le développement d'une consommation durable, sur la maîtrise des consommations d'énergie ainsi que sur la réduction de l'impact de la voirie départementale (infrastructures routières durables, de nouvelles techniques,etc.).

Christophe Laly – Conseil Général du Morbihan
« EcoAct a fait preuve d'une grande capacité d'adaptation pour conduire la mission et pour répondre aux demandes du maître d'ouvrage ».

Notre catalogue de formation 2014!

Formation Vous souhaitez lancer votre entreprise/équipe dans un projet innovant et responsable ? Vous cherchez à initier une démarche de développement durable mais vous hésitez quant au référentiel à utiliser ? Vous vous questionnez sur les coûts / bénéfices de telles démarches ?

L'équipe EcoAct a le plaisir de vous annoncer la sortie de notre catalogue de formations 2014.
D'une durée de 0,5 à 2 jours, nos 16 formations sont éligibles DIF/CIF/Plan de formation. Elles seront dispensées à Paris, à Lyon, ou sur votre lieu de travail en cas de formation intra.
Destinées tant aux décideurs qu'aux équipes opérationnelles, du secteur public comme du secteur privé, nos thématiques ont pour objectif de couvrir les rubriques suivantes :
  • Activité : GHG Protocol, Logiciel de management carbone, Stratégie RSE, Solutions neutralité...
  • Produit : Analyse de cycle de vie, Eco-conception, Communication environnementale...
  • Collectivité : Bilan d'émission de GES, Diagnostic de vulnérabilité, PCET...

EcoAct a déjà organisé près de 70 sessions, soit formé plus de 850 professionnels issus de secteurs d'activité et de fonctions variés.

Si vous avez besoin de plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 83 64 08 70, ou par mail à l'adresse formation[a]eco-act.com

Cliquez ici pour télécharger notre catalogue de formations 2014

« Comment s’assurer des compétences des prestataires réalisant des bilans GES ? »

pollutec A l'occasion du Salon Pollutec, l'OPQIBI a organisé ce mardi 3 décembre une conférence sur le thème « Comment s'assurer des compétences des prestataires réalisant des bilans GES ? ».

EcoAct- représentant l'APCC- était présent aux côtés de l'OPQIBI et de la MGEN pour témoigner de l'importance de la qualification des professionnels dans un marché en quête de repères qualité.
Pour rappel, cette qualification est un signe de qualité à destination des donneurs d'ordre souhaitant faire appel à des professionnels reconnus pour leurs compétences. Les compétences visées portent sur les thématiques suivantes : La MGEN, en tant que donneur d'ordre, a souligné qu'une liste d'entreprises qualifiées leur aurait permis de gagner énormément de temps sur toutes les étapes amont du processus de sélection. Il a été rappelé que cette exigence qualitative est par ailleurs très facile à intégrer dans le processus d'AO !
A bon entendeur !...

EcoAct signe une étude de faisabilité avec la SNV-BF

FA 1 EcoAct a signé un partenariat de collaboration avec la SNV (Organisation Néerlandaise de Développement) au Burkina Faso, pour la réalisation d'une étude de faisabilité en vue du montage d'un projet de compensation carbone de foyers améliorés pour les dolotières (productrices de bière de mil).

Le projet « Foyers améliorés dolo » soutenu par la SNV dans la région burkinabè de la Boucle du Mouhoun a formé et mis à la disposition des dolotières de la ville de Dédougou des maçons qualifiés. A ce jour environ une centaine de foyers ont été construits. La SNV-BF soutient également les activités de promotion et le contrôle qualité ainsi que le service après-vente des foyers construits. Les foyers traditionnels pour la production consomment énormément de bois, réduisent la marge bénéficiaire des dolotières, pollue et surchauffe l'environnement autour du foyer et impacte négativement la santé des dolotières. Il engendre aussi une destruction accélérée de la forêt. Quant aux unités de production de bière locale de la région, elles utilisent totalement ou partiellement des foyers traditionnels et consomment près de 12 000T de bois/ans pour leur activité de maltage. Cette activité seule décime plus de 1000Ha de forêt/an dans la région et le coût du bois atteint 54% de leur marge bénéficiaire.
La SNV-BF a pour but d'étendre le projet à toutes les localités de la région et satisfaire aux divers besoins de renforcement des dolotières, et des autres acteurs de la filière, c'est donc avec pour objectif de mobiliser des ressources additionnelles que l'idée est née de concevoir un projet carbone au profit du projet foyers améliorés dolo dans la boucle du Mouhoun. L'étude qui se déroule sur 4 mois devra définir la faisabilité et la viabilité d'un tel projet ainsi que l'organisation recommandée pour la bonne exécution de ce projet.

EcoAct s’associe au Parlement européen en 2014 !

Logo-Parlement-Europeen Le Parlement européen a souhaité compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées en 2012 par l'énergie consommée dans les bâtiments, dans les installations techniques des bâtiments et enfin, par les déplacements officiels du personnel du Parlement européen. Ces émissions s'élèvent à 28 747 tonnes équivalent CO2 et représentent 32% de l'empreinte totale du Parlement européen. Elles seront compensées au travers d'un projet en Bulgarie, qui est un projet de remplacement et de modernisation du système de chauffage de la ville de Pernik, près de Sofia.

« Malgré une compétition très sélective, EcoAct a réussi avec cet appel d'offre à démontrer une nouvelle fois son expertise, et renforce son leadership en Europe sur le domaine» selon Gérald Maradan, Directeur général d'EcoAct.