A la suite de la parution dans la dernière Newsletter d’EcoAct d’une information mentionnant l’enregistrement d’un projet carbone de foyers améliorés au Kenya, EcoAct tient à apporter les précisions suivantes :
  • Le projet mentionné concerne l’enregistrement d’un PoA CDM auprès des Nations Unis. Ce projet n’est pas développé dans l’immédiat.
  • Ce projet ne concerne pas le projet « Hifadhi »- autre projet mis en œuvre au Kenya par Climate Pal, filiale d’EcoAct – et actuellement en cours de développement et dont nous vous donnons des nouvelles régulièrement.
  • Le projet « Hifadhi », est entièrement financé et co-developpé par le Fonds Livelihoods, un fonds d’investissement carbone de 34m€ soutenu par 9 grandes entreprises françaises et européennes (Danone, Schneider Electric, Credit Agricole, Hermes, SAP, CDC Climat, La Poste, Voyageurs du Monde, Firmenich) .
  • Conformément à sa mission, le Fonds Livelihoods investit dans ce projet qui bénéficiera à 60.000 familles rurales kenyannes avec un très fort impact sur la santé des femmes, le temps consacre à la collecte du bois et la déforestation. En complément des foyers améliorés, Livelihoods financera la plantation de 2 millions d’arbres pour accroître notamment les disponibilités en bois de chauffe.
  • Livelihoods et EcoAct viennent d’achever la première phase de ce projet (20.000 foyers) localisé au pied du Mont Kenya, non loin de la région natale de la grande et regrettéé Wangari Maathai, fondatrice du Green Belt Movement et Prix Nobel de la Paix. Elle a inspiré de milliers de femmes africaines à agir pour sauver leur environnement et les ressources de leurs familles.