Fanny Joubert, ingénieure Recherche, a présenté le projet de foyers améliorés développé actuellement au Kenya au World Congress on Sustainable Technologies (WCST-2012), Congrès International sur les Technologies Durables, reliant les sciences naturelles, sociales et de l’ingénieur avec l’environnement et le développement des communautés.

La présentation de ce projet de compensation carbone a permis de montrer un exemple d’intervention qui, partant de la problématique des émissions de gaz à effet de serre, peut avoir des impacts plus large (santé, développement économique, reforestation…).

Le bénéfice sanitaire engendré par ce l’implantation de foyers améliorés est d’ailleurs développé dans un numéro spécial d’Outreach, publication produite par le « Stakeholder Forum for a Sustainable Future ». Intitulé « How the fight against climate change can help tackle poor health conditions », l’article met en lumière pourquoi le développement de projets de compensation carbone peut être aussi bénéfique pour les populations locales.