La Jeune Chambre Economique de Monaco (JCEM) a établi en 2007 la « Charte sur la Responsabilité Sociétale Monégasque », un texte en 10 points sur les trois piliers du Développement Durable. Fin 2012, un jury réuni par la JCEM et composé de directeurs de recherche et consultants, a remis ses prix aux signataires de la charte qui s’illustrent particulièrement.

C’est à cette occasion que le CFM Monaco a reçu le prix pour « l’action ayant le plus d’impact » récompensant ainsi sa démarche de compensation carbone des émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements aériens de ses collaborateurs. Le jury a souhaité mettre en avant la qualité du projet sélectionné par le CFM Monaco, et proposé par EcoAct, qui consiste à lutter contre la déforestation dans le Kasigau Corridor au Kenya ; présentant par ailleurs un impact positif fort tant sur l’environnement (lutte contre la déforestation, sensibilisation à la question environnementale, préservation de la biodiversité), sur l’économie locale (création d’emplois dans une région confrontée à des difficultés économiques majeures), que sur le social (éducation et santé notamment, par la réfection d’écoles et de centres médicaux).