EcoAct a signé un partenariat de collaboration avec la SNV (Organisation Néerlandaise de Développement) au Burkina Faso, pour la réalisation d’une étude de faisabilité en vue du montage d’un projet de compensation carbone de foyers améliorés pour les dolotières (productrices de bière de mil).

Le projet « Foyers améliorés dolo » soutenu par la SNV dans la région burkinabè de la Boucle du Mouhoun a formé et mis à la disposition des dolotières de la ville de Dédougou des maçons qualifiés. A ce jour environ une centaine de foyers ont été construits. La SNV-BF soutient également les activités de promotion et le contrôle qualité ainsi que le service après-vente des foyers construits. Les foyers traditionnels pour la production consomment énormément de bois, réduisent la marge bénéficiaire des dolotières, pollue et surchauffe l’environnement autour du foyer et impacte négativement la santé des dolotières. Il engendre aussi une destruction accélérée de la forêt. Quant aux unités de production de bière locale de la région, elles utilisent totalement ou partiellement des foyers traditionnels et consomment près de 12 000T de bois/ans pour leur activité de maltage. Cette activité seule décime plus de 1000Ha de forêt/an dans la région et le coût du bois atteint 54% de leur marge bénéficiaire.
La SNV-BF a pour but d’étendre le projet à toutes les localités de la région et satisfaire aux divers besoins de renforcement des dolotières, et des autres acteurs de la filière, c’est donc avec pour objectif de mobiliser des ressources additionnelles que l’idée est née de concevoir un projet carbone au profit du projet foyers améliorés dolo dans la boucle du Mouhoun. L’étude qui se déroule sur 4 mois devra définir la faisabilité et la viabilité d’un tel projet ainsi que l’organisation recommandée pour la bonne exécution de ce projet.