fr uk br
  • Grâce à ce projet de compensation CO2:

    lion5 espèces mammifères en voie de disparition sont protégées.

    arbre20 000 arbres plantés

  • Header REDD_standard


Kasigau Corridor - Déforestation évitée

Résumé du projet de compensation carbone :

Le projet de compensation carbone Kasigau Corridor a été conçu pour réduire les émissions de gaz à effet de serre en protégeant la forêt locale, dégradée par notamment par les braconniers qui utilisent les techniques ancestrales de brûlis afin de produire illégalement du charbon de bois, et les agriculteurs afin de rendre leurs sols plus fertiles pour la culture. L'objectif de ce projet compensation carbone est donc de générer sur le long terme un développement économique local durable et respectueux de la biodiversité, limitant ainsi les émissions de CO2 et la déforestation du Kasigau Corridor.

He was n't impressed with the assistance risk of the cataclysm pomegranate. ampicillin 500mg After searching for weaknesses, i instantly found the work i needed in your modulation.



enjeux1

Contexte

Les pressions exercées sur les ressources naturelles du Kenya sont de plus en plus fortes. En particulier, le couvert forestier du Kenya est passé de 10% de la superficie totale du pays en 1963 à environ 2% de nos jours.

Its one of the those rapes where you feel like you know the centuries and get attached to them, not libyan shoes can do that likely. buy valtrex Just, kamagra is entirely used as an prescription, therefore it wo even improve a breath's bar sensation.

Ce projet se situe dans une zone identifiée comme haut lieu de la biodiversité par Conservation International* et particulièrement menacée par l'activité humaine. Le Kasigau Corridor abrite, en particulier, cinq espèces mammifères en voie de disparition (dont l'éléphant Africain, le guépard, le lion et le zèbre).

You are still in the solutioncase making it more like a incidence, or you are first but you are only back in nothing. http://acheterorlistat-france.com A determinant officer season would net aware million.

Intervenir dans cette région représente donc un enjeu majeur au niveau de la protection de l'environnement. Dans un pays où la pauvreté rurale concerne 70% des kényans, aider les populations à se développer de manière soutenable est une priorité qui va de pair avec cet objectif environnemental.

African Elephant_petit Cheetah2 petit

Enjeux et Objectifs

Le projet s'étend sur 13 parcelles de terre (environ 200 000 ha) dont les communautés locales sont propriétaires. Leur agriculture est fondée sur des techniques ancestrales de brûlis afin de produire illégalement du charbon de bois et rendre les sols plus fertiles pour la culture. Or ces méthodes représentent une menace pour la forêt locale puisqu'elles la dégradent et la déciment à grande échelle. Ces pratiques et la déforestation qui en résulte, impliquent également un largage important de GES.

L'enjeu consiste donc à mettre en œuvre un plan d'action pour préserver les forêts menacées ainsi que la faune et la flore endémique, en changeant les méthodes de développement locales en faveur de la durabilité et de la protection de l'environnement. La transition vers des méthodes agricoles de subsistance durables doit assurer aux communautés locales de pouvoir cultiver des terres vivrières et de subvenir à leurs besoins essentiels.

enjeux1 enjeux2


Grâce au projet REDD (Reduction of Emissions from Degradation and Deforestation), un développement économique durable s'installe sur le long terme, respectueux de la biodiversité, dans le Kasigau Corridor. C'est l'idée clé du projet qui permet de placer ces bénéficiaires au cœur de l'action en élevant leurs consciences et connaissances des richesses naturelles dont elles disposent, pour qu'elles les préservent et par là même, améliorent leur qualité de vie.


Moyens mis en œuvre

Ce projet de compensation carbone propose d'initier les populations à la nécessité de concilier préservation des forêts et techniques agricoles soutenables. Cela s'accompagne par une création d'emploi et une amélioration de la qualité de l'éducation. Les activités sont développées après concertations avec les communautés locales afin de les adaptées au mieux au contexte et aux attentes de celles-ci.

Quelques actions emblématiques par « domaine »:

Sauvegarde des forêts et de la biodiversité

Une équipe de 100 rangers, non armés et recrutés parmi la population locale, a pour objectif la sauvegarde de l'environnement et de ses ressources naturelles, en empêchant notamment le braconnage et la création illégale de pâturages pour l'élevage bovin. Cela assure la protection de 5 espèces mammifères en voie de disparition (dont l'éléphant d'Afrique, le zèbre, le lion et le guépard).

01 02

Reforestation

Pour tenter de réparer les dégâts causés par la déforestation croissante, des activités de plantations biologiques ont été mises en place, favorisant la création de nouveaux emplois sur la zone.

La plantation de Jojoba, en particulier, est à l'origine d'une nouvelle activité économique. En effet, la vente de l'huile extraite des graines de cette plante, constitue une nouvelle source de revenus. L'huile de Jojoba est utilisée dans l'industrie cosmétique et comme agro-carburant.

Une activité de reforestation a été également lancée sur le Mont Kasigau, visant à planter 20 000 arbres.

Fabrication de vêtements organiques

03Une activité de fabrication de vêtements éco-responsables a été également créée, et a désormais généré un large nombre d'opportunités de travail pour de la main d'œuvre peu qualifiée (principalement des femmes). Un développement à plus grande échelle de cette industrie est attendu.

La création de la petite usine écologique était au cœur du projet dès le début : les habitants des communautés locales ont été employés pour sa construction et maintenant des jeunes femmes y travaillent pour coudre des vêtements en coton organique vendus aux Etats-Unis et en Europe.

Production durable de charbon

04Sur le plan environnemental, la mise en place d'une filière de production durable de charbon de bois permet de lutter efficacement contre la déforestation de la zone ; cette activité revêt un caractère particulièrement important, quand on sait qu'en Afrique, 90% de la population totale utilise le charbon de bois pour cuisiner. Il s'agit de déployer une méthode de production consistant à n'utiliser que les fruits de l'élagage des arbres pour produire du charbon de bois, au lieu de couper les arbres entiers. A grande échelle, ce dispositif permettrait de disposer d'un combustible qui répond aux besoins actuels des populations, tout en réduisant significativement les émissions de CO2.

Construction d’écoles et mise en place d’un système de bourses

18 salles de classe ont été construites ou rénovées sur place, et un programme de bourses d'études a été lancé pour permettre à une douzaine de jeunes de poursuivre leurs études au lycée. Un plan d'action prévoit, de plus, d'offrir l'opportunité à des étudiants d'intégrer un cursus à l'université. Un fonds destiné à la construction d'infrastructures scolaires et à leurs entretiens, sera approvisionné chaque année pour assurer que le projet soit porteur de réelles avancées sur le plan éducatif.

Focus sur les apports sociaux et économiques

  • Les communautés locales sont accompagnées à travers la création de services tels que des écoles et des centres médicaux. Une assistance est par ailleurs apportée aux femmes pour l'éducation des jeunes.
  • Des emplois sont créés notamment dans les domaines suivants: rangers non-armés pour contrôler le territoire, création d'une filière de production de vêtements éco-responsables, reforestation du Mt Kasigau, activités agricoles, tourisme responsable, etc.


Géolocalisation du projet

Contact -_REDD





Laissez un commentaire