Christian de Pertuis, dans le Rapport sur les travaux du Comité « Trajectoires 2020 – 2050 vers une économie sobre en carbone » préconise d’améliorer et de prolonger les mécanismes de flexibilité issus du Protocole de Kyoto dans un cadre international.