Atos, acteur international des services informatiques vient d’entrer dans l’indice du Carbon Disclosure Project et de conclure un partenariat de 3 ans avec EcoAct, afin de définir et développer la stratégie environnementale du groupe, notamment dans le cadre des démarches de neutralité CO2.

Dans le cadre de sa stratégie environnementale, Atos offre à tous ses clients des services d’hébergement (datacenters) neutres en carbone. L’entreprise, pionnière dans son secteur en matière de gestion des émissions de CO2 a compensé l’intégralité des émissions des gaz à effet de serre (GES) générées par les consommations d’énergie de ses datacenters. Depuis 2010, Atos finance des projets éoliens en Inde, via l’achat de crédit carbone. Validé par le standard international VCS, le projet sélectionné cette année permet la production annuelle de plus de 115,000 Mwh d’électricité renouvelable, réduisant près de 90 000 téqCO2 chaque année. Le choix de ce projet permet ainsi à Atos d’agir concrètement pour la promotion des énergies renouvelables, dans un pays où l’entreprise compte déjà plusieurs sites et près de 10 000 salariés.

Au-delà de cette mission, EcoAct appuie également les équipes RSE d’Atos sur la formalisation et la communication de sa démarche CO2 globale : Ambition Zero Carbon. Ce programme vise à intégrer l’enjeu CO2 au cœur de la stratégie de l’entreprise – mesure, réduction, reporting, compensation – aussi bien dans l’organisation, les opérations, que dans le portefeuille de solutions du groupe. Il devrait permettre de réduire de 50% l’empreinte carbone d’Atos d’ici 2015.

Selon Thierry Fornas, Président d’EcoAct, « au-delà des efforts réalisés par ATOS, cette réussite est aussi le fruit du travail réalisé depuis deux ans par EcoAct dans l’accompagnement de la mise en place de la stratégie carbone d’ATOS ».