D’après le cabinet Ecosystem Marketplace, le marché de la compensation carbone volontaire a augmenté de 4% par rapport à l’année précédente, avec 101 millions de tonnes équivalent CO2 (Téq CO2) compensées en 2012. Le chiffre d’affaire généré par ce marché a néanmoins enregistré une baisse de 11% due à la baisse du prix du crédit carbone, représentant un volume total de près de 523 millions de dollars.

Ces résultats illustrent la volonté croissante des entreprises de renforcer leur engagement sociétal et environnemental, en utilisant ce mécanisme qui est maintenant doté des outils nécessaires pour garantir la qualité des projets. C’est le cas notamment en Europe, territoire géographique où l’on compte le plus d’opérations avec 43,4 millions de Téq CO2 compensées, soit une hausse de 34%. Parmi les types de projets les plus sollicités, on retrouve le développement des énergies renouvelables, la sauvegarde des forêts et l’amélioration de la performance énergétique des ménages, notamment par la distribution de foyers améliorés. En France, les chiffres sont également positifs, avec une augmentation de 20%.

Elue meilleure société française de conseil et d’accompagnement sur la stratégie CO2 cette année par Ecosystem Marketplace, et leader européen de la compensation carbone volontaire, EcoAct a conclu cette belle année 2012 en augmentant de 78% son chiffre d’affaire par rapport à l’exercice précédent. « Un résultat positif qui n’empêche pas l’entreprise de se préparer à vivre une ou deux années difficiles à la vue du contexte économique morose, freinant certaines entreprises dans la prise de décision structurante sur le volet climatique, avant un retour à la croissance prévue pour 2015″ précise Gérald Maradan, co-fondateur et directeur général d’EcoAct. D’ici là, nous nous engageons à redoubler d’efforts pour accompagner nos clients, dans la mise place de stratégies CO2 à 360° qui soient parfaitement adaptées à leur contexte !